samedi 22 mars 2014

Tutoriel : Tracer une grande diagonale (ou toute grande droite)

Lorsque l'on veux couper de grandes droites sur un tissus, Dans le sens du fil on peu déchirer ou retirer un fil pour suivre le trou formé et on arrive à avoir de belles droites.
Mais lorsqu'on veux couper une diagonale en ayant une règle de 1m, il faut jongler en traçant le milieu du tissus et le milieu de la diagonale. C'est ce que j'ai fait trés longtemps. Jusqu'à ce que j’achète un nouveau canapé. (c'est faisable sur toute surface permettant de poser bien à plat toute la longueur de diagonale)

Voici mon astuce.
Matériel :
Deux épingles (ou deux poids si vous êtes sur une surface dure)
Une bobine de fil (peu importe le fil, vous le récupèrerez)
et de quoi tracer (feutre, crayon, savon...)


Il suffit donc de piquer une épingle à chaque coté de la diagonale, légèrement en biais (inverse au sens ou le fil va aller)
D'y attacher le fil avec un noeud coulant ou un noeud d'alouette.


Et voilà il n'y a plus qu'à tracer (ou couper directement si vous vous en sentez la dextérité)





vendredi 21 mars 2014

Tutoriel Faire une belle boutonnière

Bonjour bonjour
 
Vous vous êtes toujours demandé comment réaliser une belle boutonnière et on vous a toujours dis "fais un point de feston" appellé aussi buttonhole stich en anglais. Et impossible, vos boutonnières sont toujours boiteuses, pas jolies, pas solides...
Et bien oui mes petits gars vous vous êtes fait avoir comme beaucoup par le faux ami! le "buttonhole stitch" n'est pas le point de boutonnière en français! D'ailleur j'ignore comment on le dis réellement en anglais!
 
Bref un point de feston fait comme une virgule, un point de boutonnière fait un petit noeud!
 
Je dis pas qu'il est impossible de faire de belles boutonnières au point de feston niimpossible de la rater avec le point de boutonnière... Mais disons qu'une fois compris ce point, celà va deux fois plus vite et elle est tout de suite jolie.
 
voici donc le tutoriel en image pour réaliser une belle boutonière (que de répétitions!!!) comme celle que voici :

Et si vous êtes moins parresseux que moi vous prendrez un fil plus fin pour faire une boutonnière plus hipe comme celle là :


 
Bon là on vois tout de suite les petits noeuds!!!
 
 
 
Commençons
 
 
Pour commencer on va regarder à quel type de tissus nous avons affaire : un tissus qui s'éffiloche trés trop facilement comme la soie ou certaines laines, qui s'éffiloche pas trop comme le lin ou pas du tout comme certaines laine.
 
Je vous conseille d'essailler au départ avec une bonne laine ou un bon lin pour avoir le coup de main.
 
Si le tissus s'éffiloche trop facilement on va travailler sans ouvrir la boutonnière et l'ouvrir en dernier quand tout sera fini.
Dans le cas d'un tissus épais ou ne s'éffilochant pas, on peu ouvrir de suite!
 
 
Donc prenons notre ciseau et ouvrons une fente de la largeur du bouton plus environs 1mm mais guère plus!
 
Il faut que le bouton passe bien mais sans être trop à l'aise non plus pour qu'une fois la boutonnière faite il passe en forçant un peu.
 
 
 
sortez votre fil sans y faire de noeud, du coté de l'ouverture du vetement, là où le bouton va tirer, attention mon fil est doublé mais c'est parce que je suis parresseuse et que c'est sur un tissus épais, sur un lin je l'aurais laissé célibataire!

 
 
Attention c'est là que tout se joue! Fites une boucle avec le fils qui aille vers là où vous aller continuer à coudre et par dessous votre couture... euh regardez l'image c'est dur à expliquer

 
 
Et là si il doit y avoir une image que vous devez gardez sous les yeux c'est la suivante ou comment planter votre aiguille en faisant attention à la boucle!!!
 
 
Ensuite tirez!
Parfois ça fait des trucs bizarres
 
Pour éviter que le noeud se fasse avant d'avoir fini de passer tout le fil, quand vous êtes débutant utilisez un fil glissant... ça aide, et sinon enfilez votre pouce dans la boucle en serrant jusqu'à ce que la boucle serre votre pouce, puis relachez le pour finir de serrer le noeud


 
 
Le tout premier donne ça :
et le bout où vous n'aviez pas de noeuds, vous allez le coincer sous les prochains points (deux ou trois suffisent)
  
On continue
 
Donc vous avancer jusqu'au bout de la fente et vous négociez un virage serré (tourenz en 3 points si c'est un tissus épais et un gros fils comme ici, en 5 ou plus si c'est du fin! et finissez l'autre coté


 
 
Et là non ce n'est pas fini! vous rendez vous comptes? là où va tirer le plus fortement le bouton nous n'avons rien fait pour le moment!!
 
Bien là faite deux ou 3 points allant d'une pointe de point à l'autre comme ça :

 
 
Et on recommence à faire des points de boutonnière (environs 4 ici, plus si plus fin comme toujours, pour faire une belle barette)




 
 
 
Et pour finir piquer à travers la barrette pour arreter le fil, et coupez à raz.
 
Et voilà une belle boutonnière!!!

 
 
A vous maintenant!!!

mercredi 19 mars 2014

Brève : Un Cale pour Gros Pouêt

Inspirée des coiffes existantes a motif, voici une coiffe pour homme un peu plus sophistiquée que la moyenne.
Son utilisation et sa forme reste la même mais sa profondeur va permettre de cacher plus de 60cm de cheveux.
Réalisée entièrement a la main.
Points de couture utilisés: de vous a moi, invisible, surjet, point droit.


J'ai un petit doute sur le plissage, sur moi il semble trop faible, mais  Gros Pouêt à une tête plus grande que moi donc à voir sur le porteur



Edit du soir... Tout va bien!
 

lundi 17 mars 2014

Une coiffe XIIIe

Toujours persuadée que la majorité des coiffes sont réalisables avec un simple carré ou un rectangle de tissu je me suis cependant laissée séduire par la couture de la coiffe qui selon les pièces existe du XIIIem au XVem mais que l'on ne vois quasi que sur les enluminures ou statues du XIIIe.

 En voici le résultat :




Pour rappel les essais que je trouve concluants de non cousus avec un carré de tissu (en l’occurrence un torchon, ma foi oui taché)


Première version en nouant d'abord sous les cheveux, puis en ramenant le tissus sous les cheveux pour finir par mettre un cordon pour tenir le tout.


 Deuxième version car mes cheveux étaient libres dessous, nouer sur le front, remonter le tissus et nouer sous la nuque, dénouer le front et stabiliser avec le cordon.



Il me reste la version "birgitta" à faire et la version d'Hémiole me convainc aussi.

Conclusion:
Je pense que comme beaucoup de chose il n'y a pas une et une seule solution même si on a retrouvé une seule coiffe en archéologie.
Voici donc 4 solutions en plus de celle que l'on connais pour faire cette coiffe si connue.

Pour finir, il me semble que "coiffée" (avec tresse par exemple) elle aura plus de tenue et sera plus jolie, ou cheveux bouclés dessous afin de donner plus de volume. Il est aussi possible pour lui donner plus de volume de fabriquer des postiche dont je vous parlerais certainement un de ces jours.

samedi 15 mars 2014

Pourquoi un nouveau blog

Un peu d'histoire

Mon blog sur overblog a été ouvert en 2006 à la suite d'un premier post sur le cuir noir résumé d'une discussion sur le forum des guerriers du moyen age.
Depuis, c'est presque 8 ans de réalisations, de tutoriels d'aides etc... et une énorme participation sur d'autres forums dont le regretté forum du château, et l'actuel super forum de la joieuse aguille

Depuis c'est une autoentreprise crée et arrêtée par manque de temps (et des impôts phénoménaux)
Depuis c'est aussi de nouvelles associations créées et arrêtées
Depuis c'est plusieurs déménagements
Depuis c'est aussi quelques articles de journaux et apparition dans des livres.
Depuis c'est énormément de nouvelles connaissances et de gens qui suivent mon blog. presque 150 par jour parfois.

Mais  depuis c'est aussi de nombreux hébergeurs photos qui m'ont fait défaut

Mais depuis c'est aussi une plateforme qui a évolué dans un sens que je n'aime pas
Mais depuis deux ans c'est la menace de cette plateforme d'un basculement sur la nouvelle version avec risque de perdre des article et devoir refaire TOUTES les mises en pages.

Depuis c'est surtout 8 ans de plus, une maison, un chéri et un petit bout.
Et c'est aussi de nouvelles envies de nouveaux passe-temps qui n'ont pas leur place dans un blog orienté uniquement moyen age .

 C'est pourquoi j'ai décidé de commencer un nouveau blog.

Et aujourd'hui

Mon blog http://www.perlinelatisserande.com/ restera en ligne tant qu'Overblog daignera le garder ouvert et j'y ferais ce qu'il faut pour que la pub n'y apparaisse pas. Mais petit à petit je transfèrerais mes article sur celui ci tout en en créant de nouveaux.

Ne vous formalisez pas, de nouveaux tutoriels apparaitrons pour d'autres époques, pour d'autres activités et non plus réduit au moyen age et au tissage même si ils restent la plus grosse partie de mon plaisir. Mais les anciens retrouveront leur liens ou en auront de nouveaux et leur images

Je vous annonce aussi la création d'une nouvelle association : le cercle des touailles.

Alors à bientôt et au plaisir de lire vos commentaires!

Filons, tissons et cousons une nouvelle histoire