lundi 17 mars 2014

Une coiffe XIIIe

Toujours persuadée que la majorité des coiffes sont réalisables avec un simple carré ou un rectangle de tissu je me suis cependant laissée séduire par la couture de la coiffe qui selon les pièces existe du XIIIem au XVem mais que l'on ne vois quasi que sur les enluminures ou statues du XIIIe.

 En voici le résultat :




Pour rappel les essais que je trouve concluants de non cousus avec un carré de tissu (en l’occurrence un torchon, ma foi oui taché)


Première version en nouant d'abord sous les cheveux, puis en ramenant le tissus sous les cheveux pour finir par mettre un cordon pour tenir le tout.


 Deuxième version car mes cheveux étaient libres dessous, nouer sur le front, remonter le tissus et nouer sous la nuque, dénouer le front et stabiliser avec le cordon.



Il me reste la version "birgitta" à faire et la version d'Hémiole me convainc aussi.

Conclusion:
Je pense que comme beaucoup de chose il n'y a pas une et une seule solution même si on a retrouvé une seule coiffe en archéologie.
Voici donc 4 solutions en plus de celle que l'on connais pour faire cette coiffe si connue.

Pour finir, il me semble que "coiffée" (avec tresse par exemple) elle aura plus de tenue et sera plus jolie, ou cheveux bouclés dessous afin de donner plus de volume. Il est aussi possible pour lui donner plus de volume de fabriquer des postiche dont je vous parlerais certainement un de ces jours.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire