mardi 27 août 2019

Le filage du lin - quenouille et fuseau - Recherches

Après deux jours d'expérimentation avec VINCIACO, quelques petites réflexions suivies d'un panel de liens et de vidéo pour continuer l'expérimentation.

Merci à toutes les personnes du groupe Evangelical Church of Distaff Spinning qui ont partagé un certain nombre des liens posés ci dessous.

Je compléterai au fil de mes découvertes.


Le filage du lin n'est pas compliqué en soi, mais totalement différent du filage de la laine.
Essayer de filer l'un comme ou file l'autre c'est s'exposer à des difficultés.

Le lin est une fibre très longue qui n'a pas besoin de beaucoup de torsion si l'on prend la "belle fibre" (nom?), la filasse quand à elle est une fibre rebut des fibres longues à priori (à essayer) se file comme la laine.

Le lin en "long" se file en Z. en effet la fibre elle même donne commence à se tordre dans ce sens à la préparation.


Préparation de la fibre :

https://youtu.be/Z6KWU3ohe2s
https://youtu.be/WOpETzPmH8A
https://youtu.be/RaEXd0BMPt0
https://youtu.be/HCJQCWDIozk
https://youtu.be/9XXabB7Ug_g?t=485
https://youtu.be/V2iY4VFDiZI?t=181

Montage de la quenouille :
Fibres longues
https://youtu.be/j4kQTtfGj7g
https://youtu.be/2zaEwRymfyQ
https://youtu.be/MXS0vdvBDjw
https://youtu.be/UUeYJKOYrSk
https://youtu.be/V2iY4VFDiZI?t=215
https://youtu.be/Z6KWU3ohe2s

Filasse
https://youtu.be/5FsuJrqY91w


Filage :
https://youtu.be/btncNCtBvBM
https://youtu.be/N4wKW9wqo1c
https://youtu.be/pizuL6tcxvI
https://youtu.be/sQLJYsrelD0

Liens et articles :
https://waltin.se/josefinwaltinspinner/spinning-flax-on-a-spindle/?fbclid=IwAR0DLMaCeqr1WJbVzLOQMd-fiYhgVWEF47dD90dG3ZtjnWAT3wJ0nDBpqSo
https://www.facebook.com/groups/374949366027023/ groupe
https://www.facebook.com/GrowALondonGarment/?hc_location=ufi



L’image contient peut-être : 1 personneL’image contient peut-être : 1 personne
Cathédrale de chartre


mercredi 31 juillet 2019

Filatures et draperies de Reims liste de liens à consulter

Reims une ville au passé textile énorme.

 Ses productions étaient très réputées et synonyme de qualité.
La fermeture des usines a commencé au début du XXem siècle. Aujourd'hui plus une seule filature ni maison de tissage n'existent. Quelques noms de rues subsistent et de nombreux bâtiments ont été réhabilités en usines, bureaux, logements...
 Aujourd'hui rien n'est fait pour parler de ce passé à ma connaissance, ni à celle de l'office du tourisme. Quand à la chambre du commerce elle m'a renvoyé vers la médiathèque "tous les documents y sont" en me confirmant qu'il n'y avais plus aucune entreprise textile sur Reims.

Espérons que cet état de fait ne perdurera pas et qu'un musée soit ouvert un jour. Ou ne serai-ce qu'un parcours dans la ville.


Quelques liens pour commencer à se documenter que j'étofferai petit à petit:


Aujourd'hui :
https://www.inrap.fr/tous-les-tresors-de-reims-5056
http://inventaire-patrimoine.cr-champagne-ardenne.fr/dossier/tissage-et-filature-de-laine-et-coton-duchateau-puis-paindavoine-puis-usine-d-instruments-de-mesure-flonic-schlumberger-puis-magasin-de-commerce-actuellement-usine-de-materiel-ferroviaire/bb9a21a0-8f09-4324-bec4-09185e011e99
http://inventaire-patrimoine.cr-champagne-ardenne.fr/recherche/globale?texte=tissage+reims&type=
http://inventaire-patrimoine.cr-champagne-ardenne.fr/recherche/globale?texte=filature+reims

Entre le moyen age et aujourd'hui :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_Reims
https://www.persee.fr/doc/rhmc_0048-8003_1970_num_17_3_2093
https://www.persee.fr/doc/tigr_0048-7163_1970_num_4_1_925
http://claude.prouvay.pagesperso-orange.fr/Templates/Tisseur.htm

Moyen age :
https://www.persee.fr/doc/bec_0373-6237_1928_num_89_1_448812
https://chroniquesdumoyenage.blogspot.com/2018/11/drapiers-de-reims-au-xiii-xiv-et-xv.html
https://chroniquesdumoyenage.blogspot.com/search?q=reims
http://medieval.mrugala.net/Vetements/Glossaire%20de%20vetements%20et%20tissus.htm
https://books.google.fr/books?id=8mZYDwAAQBAJ&pg=PT36&lpg=PT36&dq=moyen+age+tissu+de+reims&source=bl&ots=9-TKS5TJQj&sig=ACfU3U1grCCGkHLvRwPEFN5fazsGdls6aA&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjM1eCF3N7jAhUPbBoKHXepAtM4ChDoATAFegQICRAB#v=onepage&q=moyen%20age%20tissu%20de%20reims&f=false

jeudi 27 juin 2019

Arts de la laine ce qui est ou n'est pas "médiéval"

Aujourd'hui je vais rester dans la notion de "moyen-age". Le moyen age c'est 1000ans environs, du Vem siècle au XVem siècle.

Je viens de faire quelques fêtes et j'y ai vu beaucoup de choses qui m'ont peinées. Des artistes de la laine qui ne savaient pas de quoi elles parlaient.

Alors aujourd'hui tordons le cou à "c'est vieux donc c'est médiéval".

Commençons par le plus fréquent.


Le rouet


Ceci n'est PAS médiéval , ce rouet est à pédale! (XIXe)
Ca l'est d'autant moins si il a deux pédales (XXem)


La cardeuse à matelas

Cardeur.jpg

Idem XIXem pour ouvrir la laine des matelas
On peu aussi s'en servir pour aérer la laine (écharpillage)


La cardeuse à rouleaux

Résultat de recherche d'images pour "cardeuse à rouleau"
La cardeuse à rouleaux est une invention moderne inspirée de l'industrialisation

L'inkle loom

Résultat de recherche d'images pour "inkle loom museum"
XIXem encore, et il ne ressemblais pas aux mini ni aux grands que l'on vois sur les fêtes (arrangés pour  faire plus "viking" ou "médiéval"

Le métier à tisser à contremarche


Ou la même chose avec des poulies

J'ignore la date de son apparition, mais au moyen age, en métier horizontaux, il y a exclusivement des métiers contrebalancés (à bricoteaux ou poulies)
(les métiers verticaux sont bien médiévaux)

Les métiers à peigne envergeur large

Résultat de recherche d'images pour "rigid heddle loom"
Si le principe de la "box loom" est connue fin moyen age, et le peigne aussi, il ne s'agit que de faire des bandes, pas du tissus. Ce type de métier apparaît  dans les années 50/70. (d'autant que les dents sont toujours en plastique)

Et plus généralement l'ensemble des métiers dit "de table".

Les cardères pour carder

Cet instrument EST médiéval, mais il est utiliser pour lainer les tissus de laine : les gratter pour faire ressortir les poils qui seront ensuite rasé. PAS POUR CARDER 

Choses que je n'ai jamais vu et n'espère jamais voir :

DIZ 
Hackle (inspiré du peigne médiéval)
Planche à mélanger (inspiré de la carde, après XIIIe)




Voilà quelques petites choses à éviter, il n'y a pas tout mais ce sont celles qui me viennent à l'esprit, et les plus visibles sur fête et vraiment, non vraiment, le rouet à pédale et le rouet à épinglier ce n'est pas médiéval.

(Pour avoir une idée de ce qui l'est n'hesitez pas à vous renseigner plus avant. J'ai écris quelques articles, vous trouverez également des pistes sur mon blog, mais en spécialistes allez voir chez "dominique cardon" et "walter endrei")

SURTOUT : Si vos sources vous permettent de me contredire, n'hésitez pas à m'en parler je corrigerai, la connaissance évolue tous les jours.





mercredi 5 juin 2019

Autoknitter CSM Machine à tricoter circulaire pour les chaussettes




"qui ne tente rien n'a rien"


Voilà, Ca y est, je suis l'heureuse propriétaire d'une machine à tricoter les chaussettes.


Cela fait des années que j'en cherche une, à tarif abordable et en France. Contrairement à Sandrine de tricofolk http://blog.tricofolk.info/tag/csm/ qui en a déjà récupéré quelques une. Mais il faut dire que Sandrine est connue dans le milieu du tricot et a beaucoup de contacts.
Je lui avais demandé de m'en prêter ou louer une mais les réglages étant minutieux et les aiguilles difficiles à trouver elle ne souhaitais pas le faire. Ce que je comprends très bien!

Pour information les tarifs sont pour une machine visiblement complète avec 1 cylindre non remise en état mais pas en mauvais état non plus environs 200 à 300$, une machine en mauvais état ne devrais pas se payer plus de 50 à 100€, une machine révisée 500 à 1300$ selon les accessoires, et une machine neuve (oui oui ça existe) 1500 à 3000$ auquel il faut ajouter les frais de douane .
(Savoir que rénover ces machine peu nécessiter jusqu'à une semaine d'huile de coude et des talents de soudeur de fonte)

Une autre de mes amies m'a relancée dans cette quête en trouvant en France une machine très abordable en très mauvais état. Elle a mis 2 mois pour la recevoir mais elle l'a reçu. aujourd'hui c'est par manque de temps qu'elle ne travaille pas dessus mais j'espère bien qu'un de ces 4 vous trouverez sur son site des chaussettes à acheter. Elle est comme moi une tisserande un peu timbrée adorant les techniques anciennes. Contrairement à moi qui vends sous couvert d'une association pour faire partager les techniques, elle en vit, donc je vous suggère un petit tour par chez elle pour au moins baver. https://www.facebook.com/auxfilsdestemps.creation/ et sa boutique https://www.auxfilsdestemps.com/boutique

Peu après je vois des machines françaises s'envoler pour les états unis, machines que je n'avais même pas vues à vendre en France!
Bref un peu désespérée, sur un site anglophone je lance une quête, trouver une machine dans mes moyens. J'avoue que c'était lancer une bouteille à la mer.
Contre toute attente une bienfaitrice a répondu. Une adorable bienfaitrice. J'avoue que je n'y ai pas cru, même quand j'ai payé 153€ de frais de Douane j'étais dans l'expectative. Mais finalement, Mardi soir est arrivée Lila, mon autoknitter CSM.

Hyper bien emballée (encore merci ma bienfaitrice) voici quelques photos.
Je débute les essais. Il semblerais qu'il y ai un petit soucis au niveau de la came qui raccroche sur le tensionneur. Un petit coup de lime et ça ira, mais d'abord je vais la démonter et la remonter pour vérifier que le problème ne soit pas là.





Finalement après l'avoir démontée, il y avais bien un soucis. j'ai pris un beau papier ponce et j'ai poncé. Il faudrait encore quelques minutes pour que ce soit parfait... mais voilà ce que j'ai pu en sortir!



Pour la petite histoir, Ma bienfaitrice, Maggie que je remercie encore, me l'a envoyé grace à une histoire d'amour. 
"qui ne tente rien n'a rien"


mardi 28 mai 2019

Patron chemise et tunique bébé

Ce patron fonctionne aussi pour les enfants en bas age.

Je l'utilise quand je suis pressée car je n'aime pas les chutes et que il y a pas a dire, un gousset sous les bras c'est toujours mieux.
Vous remarquerez que ce n'est pas une pointe sous le bras, mais un arrondi assez large (voir un trait à 45°)

Mais ce patron dépanne, et pour les bébés finalement ça ne fait pas tant de chute que ça.

Il faut aussi savoir qu'en surfilant (pas une couture définitive) au point droit et sans ourlet, en 1/2h vous avez torché une chemise dans deux torchons. Ça peux dépanner croyez moi.

Vous pouvez également laisser les manches le long de la pliure, c'est toujours ça de moins à coudre et de plus en aisance.


lundi 4 mars 2019

Les bases du tissage de tissus au moyen age

J'ai écris cet article en 2012, il est pour l'instant toujours d'actualité

 Cet article n'est pas exhaustif et il y as surement de nombreuses exceptions à ce que je vais dire.

 Toutefois si vous suivez ceci à la lettre, vous aurez un tissus réalisé dans les règles de l'art des différentes époques du moyen-age.
 Je vais utiliser des termes comme "devoir" "obligatoirement" et être trés affirmative pour la nécessité de l'article il va de soit qu'il y a toujours des exceptions et certainement d'autre façon de faire.
Tout doit toujours être vérifié et peu du jour au lendemain être retourné et n'être plus juste.

 Ceci est destiné à des gens sachant filer et tisser, si vous ne savez pas, en cherchant étape par étape vous y arriverez mais je ne réexpliquerais pas tout dans cet article.

 Attention il y a une révolution technologique au XIIIem siècle qui se mettra petit en place pour devenir la règle mi XIVem.

 Je me base pour mes dire sur Margaret Hald, Walter Endrei et Dominique Cardon en majorité plus les différentes fouilles de londre et woven into the earth.

  1ere partie : Le Filage Le filage est la réalisation du fil pour tisser coudre et autre. Chaque fil a une particularité bien précise : le fil pour faire les lisses du métier à tisser ne sera pas le même que la chaine ni la trame et ne sera pas le même pour de la broderie, de la tenture, de la couverture etc etc
 La préparation, le lavage peuvent être variable.
 La laine est lavée puis peu être battue, écharpillée à la main (ou pas) plus de préparation il y a plus le tissus sera cher, précieux et "beau"

 Le fil de chaîne J
usque à la fin du moyen age, peu avant la fin, tout fil de chaîne doit être : Peigné! (attention peigné ne veux pas dire "peigné avec des cardes" ni "avec des cardes à peigner") avec des peignes à laine. chercher wool combing pour trouver des vidéos pour le coup de main
 Filé sec (worsted est le mot "moderne correspondant à filé sec + peigné) au fuseau c'est à dire avec le moins d'air possible et le moins de poil possible à partir du XVem on peu utiliser du "de trame" mais pour du tissus grossier et peu cher.
 Le fil de chaîne pour l'habillement est toujours célibataire pour des couvertures il peu être retord. (pour les capes je l'ignore)

 Le fil de trame
 Le fil de trame peu être le même que celui de la chaîne jusqu'au XIIIem XIVem (selon la région) les restes du peignage ou de la fibre peignée ou juste éparpillés sont filés au fuseau supporté (dans le nord je n'ai pas vraiment de trace pour ces fuseaux... donc à vérifier pour le nord si c'est fuseau supporté ou suspendu) filage woolen = aéré Attention au faux ami avant le XIV on utilise pas les cardes en métal ni même les cardère erreur souvent vu en reconstitution : les cardères sont utilisées à la fin du travail du tissus pour "lainer" le tissus et ont inspiré les cardes métalliques qu'on trouve à partir du XIIIe (interdit d'abord) à partir du XIIIem Pour les fibres courte on peu utiliser le "battage à l'arçon" ou le cardage aux cardes métalliques http://www.commune-montory.fr/cardes%20laine.jpg 
Le résultat des cardes à laine peu être filé sur fuseau supporté, suspendu mais en woolen ou au rouet grande roue (ressemble au rouet grande roue ou au rouet canadien) chercher "walking wheel" pour en voir des exemples en vidéo

 Attention en général la chaîne est en Z la trame en S pourquoi? très certainement pour différencier les deux types de filage lorsque les écheveaux sont mélangés! en effet la chaîne peu être utilisé en trame mais la trame ne supporte pas la tension! cela peu être l'inverse du coup, mais c'est assez minoritaire.
 La trame peu être régulière ou plusieurs duites de fils épais, puis fin en S puis en Z... tout est possible et imaginable Majoritairement en célibataire! Astuce : bloquer les célibataires en écheveaux avant de les travailler. Utiliser une "colle", je n'ai pas trouvé la recette, pour aider à avoir moins de poil, j'utilise de l'amidon, certaines utilisent de la glycérine.

 taille des fils de 5 à 25 fils au cm, en général 8 à 10.

  étape 2 Le tissage

 jusque fin XIIem métier vertical quasi exclusivement en Europe (attention il y a des métiers horizontaux dans les autre pays) mi XIIIem le métier horizontal deviens plus généralisé et XIVem d'usage quasi exclusif sauf pour les tisserands ambulants (à confirmer) attention les lisses sont en fil, filé de façon particulière mais je n'ai pas le détail! avant la mi XIV les tissus préférés sont des sergés minimum 3/1 (le plus courant) et les diamants. la toile est d'usage peu courant après la mi XIV la tendance s'inverse! les sergés sont minoritaires et la toile majoritaire

  Etape 3 Après le tissage!
 Attention la toile est le plus souvent retravaillée derrière : au minimum foulé il peu être lainé une ou plusieurs fois (c'est là qu'on utilise les cardères sèches) il peu être tondu une ou plusieurs fois. Les sergés peuvent être travaillés comme la toile mais cela fait disparaître le motif.


 Voilà les bases Maintenant à vous de jouer ou des vous renseigner plus avant Je vous conseille pour celà l'excellent "la draperie au moyen age" de dominique Cardon

lundi 28 janvier 2019

Choix du peigne et enfilage, reed and sley

Le choix de son peigne peu être compliqué

Et savoir comment l'enfiler, encore plus.

Il existe un tableau par interweave pour les ros en pouce mais voici celui en cm

En ayant assez de calculer à chaque fois, voici un petit tableau récapitulatif des plus communs

colonne : enfilage
1ere ligne : nombre de dents pour 10cm

Ma petite préférence va au 50/10 mais le plus versatile est le 40/10. Il faut adapter également à ce qu'on aime tisser.

Edit, suite à de nombreuses questions quelques précisions

1-Le Ros
Lorsque l'on tisse l'écartement des fils se fait par un peigne qu'on appelle ros car au départ il était fait de roseau.
Aujourd'hui pour en acheter 2 solutions : la version métrique qui détaille le nombre de dents pour 10cm et se note "N/10" ou la version anglophone qui détaille le nombre de dents par pouces et noté N
Ce tableau correspond aux versions métrique. Sur la première ligne vous avez donc le nombre de dents pour 10cm et sur votre peigne il sera donc noté par exemple 40/10 pour un peigne de 40 dents pour 10 cm soit 4 dents au cm.

2-L'enfilage
Pour enfiler votre peigne vous pouvez au choix enfiler un fils par peu (le peu est la fente qui se situe entre 2 dents) auquel cas vous aurez la même densité de fil que celle noté sur votre peigne. 
avec toujours en exemple un peigne 40/10 vous aurez donc 4 fils au cm.
Vous pouvez également mettre 2 fils par dents, c'est simple à calculer il suffit de multiplier par 2 donc 8 fils au cm.
Vous pouvez mettre autant de fils que vous voulez par dents il suffit de multiplier.
Mais quand on a pas le peigne correspondant à son besoin, on magouille un peu.
On se rends bien compte que pour mettre 5 fils au cm dans un peigne de 4 dents au cm, il suffit de rajouter 1 fils dans un peu, donc enfiler par exemple 1-1-1-2-1-1-1-2-1-1-1-2... (écrit 1-1-1-2).
Le calcul se fait ainsi :
nombre de fils désirés au cm : 11 
nombre de peu du peigne sur 1cm : 4
11 divisé par 4 = 2.75 on commence donc par 2 fils par peu puis on prend ce qu'il y a après la décimale que l'on multiplie par le nombre de peu 0.75 multiplié par 4 =3 il reste donc 3 fils à partager sur 4 dents
2-2-2-2
0-1-1-1
=2-3-3-3 et voilà.
Le calcul est pénible et il faut le faire pour chacun des peignes en sa possession sachant que passé 5 peu c'est plus compliqué (faire 9 sur un peigne de 8 c'est faisable mais pénible et on risque de se tromper 1-1-1-1-1-1-1-2) . c'est pourquoi j'ai fait ce tableau.



3-Où trouver des peignes en France (si vous en connaissez d'autre n'hésitez pas à me le dire je complèterai)
systeme métriques
Glimakra (suède) 70 cm de large chez alysse création http://alysse-creations.info/peigne-pour-julia.html
Louet (canada)30 à 130cm de large chez alysse création http://alysse-creations.info/peigne-acier-louet.html
Saori (japon) 40 à 90cm de large chez alysse création http://alysse-creations.info/peigne-saori.html
Glimakra (suède) 40 à 160cm de large chez artifilum https://www.artifilum.com/fr/peignes-en-inox.html
catusse (j'ignore si ils importe ou font eux meme), il faut télécharger le catalogue http://www.catusse-filature.fr/products-page/metiers-a-tisser/
Glimakra (suède) 30 à 60cm pour nos amis les belges chez méta http://www.metieratissermeta.be/accesoires/peigne.php
systeme anglophone
ashford (nouvelle zélande) 30 à 90cm chez tricotin https://www.tricotin.com/fr/peigne-inox-pour-metier-table-80-cm-4848.html?slt=8178