mardi 13 juin 2017

Reconstruction du filet Elisabethkirche 1300

Après avoir rassemblé les matériaux, me voilà donc en route pour un nouveau filet "au long cours".
En réalité celà fait déjà plus d'un semestre que je suis dessus.

Je vais réaliser ce filet :


Sur cet ancien post vous trouverez mon decryptage et le patron que je vais suivre. Si vous souhaitez faire de même soyez les bienvenus http://perlinelatisserande.blogspot.fr/2015/02/decryptage-du-filet-cheveux-d.html


J'ai donc investi dans un moule très petit, réalisé par une amie qui travaille l'os.
De la soie 100/2
et de la soie floche provenant de chez micky http://www.atelierdemicky.com/index.php?id_category=60&controller=category&id_lang=1
Quand à la navette, j'ai du en bricoler une nouvelle qui puisse passer dans les mailles si fines.

J'en suis au 17eme rang. A présent un rang me prend plus d'une heure à réaliser. Il y a déjà plus de onze heures de travail pour ce petit rond .



lundi 22 mai 2017

Montage de la tente Sandor et des doubles poivrières en général sans faitière

Nota 1:
Pour une double poivrière en général, préparez une corde de la largeur théorique de la tente (ici 3m, pour d'autre 4) et utilisez là au point 4 pour pointer le rectangle central de la tente.
Une fois plantée correctement, refaites votre corde à la longueur parfaite.

Nota 2: Sans faîtière il est possible qu'il soit nécessaire d'ajouter un troisième poteau ou des haubans.
Pour le 3em poteau on l'ajoute avant de piquer définitivement et avant de fermer toutes les portes,
Pour les haubans, on les prépare et on ne les fixe qu'en tout dernier.

Bon montage!


Sandor zelt , Sandor médiéval tent,
Sales- and Crew Tent Sandor 3x6 Meter

Verkaufs- und Mannschaftszelt Sandor 3x6 Meter

lundi 15 mai 2017

Recyclage

 Samaël 10 mois

Deux ans plus tard
Elisaé 18 mois

Entre les deux j'ai fini les ourlets
Photos de Tina Anderlini et de Fabrice Roundag

vendredi 27 janvier 2017

Manuel du bonnetier et du fabricant de bas.

Mes derniers posts sur le tricot ont une vocations que certains auront peut-être déjà reconnu, je souhaite me faire des "bas" XVIIIe.

En ce sens celà fait un moment que je fais des recherches sur les bas existants et comment les faire.
Et je me suis lancée.
Là dessus j'ai eu beaucoup de probleme car les quelques personnes qui en ont réalisé et partagé leurs aventures sur la toile n'ont pas réalisé ceux que je souhaites faire : les chaussettes à gousset contrasté.

Et ce gousset... ce gousset... grrr

Et puis à force de test je suis enfin arrivée à ce qui me semblais convenir.

Et comme toujours, à peine deux jours après je tombe sur ... le manuel du bonnetier de 1830.

Je le parcours en diagonale ne comprenant pas grand chose à tous ces termes techniques et j'arrive à la fabrication des bas de soie... tiens donc? Aurai-je trouvé le graal?
Et bien oui.
Il est très bien expliqué (pour qui fera l'effort) comment les faire. Et la technique n'a pas changé, seul la largeur a diminué mais on a la taille de l'ancienne façon "autrefois cette largeur était de trente ligne, aujourd'hui on en fait encore de 10 ou 12 lignes".

Et aujourd'hui c'est ce manuel que je souhaite partager avec vous :





Un petit article sur le metier de bonnetier par ici :
http://www.cairn.info/revue-d-histoire-moderne-et-contemporaine-2013-1-page-107.htm

samedi 21 janvier 2017

chaussettes à la machine petit enfant ( todler socks)

Ce patron s'adresse à des personnes ayant déjà réalisé une chaussette à la machine.
(exemple : http://perlinelatisserande.blogspot.fr/2017/01/patron-de-chaussettes-la-machine.html )

Tricot sur machine singer double fonture

Prérequis :
Travail en circulaire
Ourlet en circulaire
Rangs raccourcis

En Anika de Crélando


Je ne sais pas exactement la pointure mais à minima on peu mettre un pied en 26 (un peu grand pour du 25 mais ça passe quand même) et certainement jusqu'à 30 mais celà je le confirmerai quand les pieds de mon grand auront poussés.
Vous pouvez augmenter la pointure de 2 tailles en augmentant la GM de 1 point sans probleme



Abréviations:
faV : fonture avant
faR : fonture arrière
chaV : chariot avant
chaR : chariot arrière
circ : touche circulaire
V : touche tricot jersey
O : touche neutre


deux couleurs : A et B un
Type de laine : aiguilles 2,5 ou 3
exemples de laines avec lesquels j'ai réalisé ces chaussettes (j'actualiserai au fur et à mesure)
Ciboulette de bergère de france. (un poil plus grandes qu'avec Anika)
Anika de crelando (lidl)

compteur/GM/chaR/chaV

Montage en laine perdue 48mailles côtes 1/1 puis passage en rond à GM5

(au moins une vingtaine de rangs)
Laine A
0/5/circ/circ
tricot en rond pendant 24 rangs (48 tours)
48/6/circ/circ
tricot 1 rang (2 tours)
50/6/circ/circ
remonter les mailles pour réaliser l'ourlet
50/6/circ/circ
tricot 1 rang (2 tours puis changement de couleur pour B)
52/5/circ/circ
tricoter jusqu'à compteur =100
100/5/V/0
couleur A , talon en rang raccourci avec les lisières en attente jusqu'à ce qu'il ne reste que 10 mailles
130/5/circ/circ
couleur B pour le pied 40 rangs
210/5/circ/circ
*diminution de 4 mailles (une de chaque coté sur chaque fonture)
2 rangs ( 4 au compteur)*
répéter jusqu'à ce qu'il ne reste que 10 mailles

Fermer à votre convenance
(j'aime bien faire quelques rangs en laine perdue et finir en grafting)




en Ciboulette de Bergère de France

mercredi 18 janvier 2017

La machine à tricoter

Mais que viens faire une machine à tricoter sur un blog tourné essentielement sur de la reconstitution historique? Encore une exception? Etttt non!
La machine à tricoter EST historique, du moins son principe et son usage et ceci à partir de 1589.
Oui c'est aussi vieux que ça.



La machine à tricoter a été inventée par  William Lee of Calverton à coté de Nottingham en 1589. Il a commencé a l'utiliser mais la reine puis le roi d'angleterre ont refusé de l'aider.
Il a voyagé jusqu'en france où le roi henri IV lui a donné patente et lui a fourni de l'aide. Il s'est installé à Rouen vers 1598 avec ses machines qui pouvais dès lors tricoter la soie et a monté une entreprise florissante. Il est décédé à paris en 1614 mais la machine étais lancée.

en france le tricot machine reviens dans les années 1670
en allemagne la patente date de 1769

La machine à tricoter les bas (frame stocking) tricote à plat. Les chaussettes sont donc toujours sur le modèle des chaussettes en tissus avec plusieurs pièces et des coutures mais sont bien plus ajustées puisque élastiques.

Le travail à la machine est essentiellement un travail "à domicile" et familial. L'homme tricote car il faut de la force pour utiliser la machine, la femme et les enfant cousent et préparent les bobines de fil.

On trouvera au XIXem siècle et au début du XXe des chaussettes sur le même modèle que les chaussettes XVIIe mais soit que le tricot machine ai évolué soit que ce soient des chaussettes réalisées à la main, les coutures (surtout celle de l'arrière) peuvent et son souvent factices sur cette periode.

Cependant les "bas coutures" continuent d'être fabriqués avec certes des évolutions au niveau du patron.

Un très bon article sur le côté français de la chose :
  http://www.bmlisieux.com/normandie/dubosc31.htm


gravure de 1750

Et pour vous donner une idée de la pénibilité de ces machines :

https://moutonnoir.net/2016/06/13/par-amour/
http://www.nottsheritagegateway.org.uk/people/frameworkknitters.htm
http://encyclopedia.jrank.org/HOR_I25/HOSIERY.html
https://en.wikipedia.org/wiki/Stocking_frame
http://www.marquise.de/de/1700/howto/struempfe.shtml